Tribune Justice
LTA Logo Centre

hôtel sawa - DOUALA

DOUALA
LEGAL TECH
FORUM

conférences - Ateliers
hackathon- Expositions

SERAPHIN LEGAL TECH AFRICA 250
4Afrika corporate light blue
microsoft logo legal tech africa
activspace 250
Jumia_Travel_logo legal tech africa 250
ey logo legal tech africa

hôtel sawa

30 et 31 MAI

Merci à tous les participants du douala legal tech forum 2018 !

Rendez-vous l'année prochaine pour la deuxième édition du forum.

RETROUVEZ LE COMPTE-RENDU D'ÉVÉNEMENT CI-DESSOUS :​

revivez l'événement en images :

Douala Legal Tech Forum

contact@legaltechafrica.co

www.legaltechafrica.co

contact@tribunejustice.com

www.tribunejustice.com

Douala Legal Tech Forum :
CONFÉRENCE

Hôtel Sawa, Douala, CAMEROUN

30 et 31 mai 2018

LES NOUVELLES TECHNOLOGIES AU SERVICE DU DROIT EN AFRIQUE : QUELLES OPPORTUNITÉS POUR QUELS ACTEURS ?

Les systèmes juridiques, fiscaux et judiciaires efficaces sécurisent les investissements nationaux et internationaux, encouragent la démarche entrepreneuriale et renforcent le sentiment de confiance des justiciables lors de leurs procédures. Pourtant, en Afrique, l’accès au droit est compliqué non seulement pour les justiciables et les entrepreneurs, mais également pour les professionnels du droit eux-mêmes.

Toutefois, il existe une dynamique régionale qui a pour but d’harmoniser le droit en Afrique afin d’améliorer la visibilité et l’attractivité des droits africains.
De plus, le monde entier vit actuellement une vague de disruption qui se propage rapidement grâce aux technologies de l’information et de la communication.
Ainsi, partout dans le monde, la Legal Tech (usage de la technologie pour développer, proposer, fournir ou permettre l’accès des justiciables ou des professionnels du droit à des services facilitant l’accès au droit et à la justice) se développe.

Les experts internationaux se retrouvent à Douala à l’occasion d’une conférence inédite afin d’échanger avec les acteurs locaux sur les dernières tendances du droit et des nouvelles technologies.

Mercredi 30 mai

7h30          Accueil

8h45          Discours d’ouverture

LES OPPORTUNITÉS DE LA LEGALTECH AU CAMEROUN

9h15          Table ronde n°1

LA TRANSFORMATION DIGITALE DU MONDE JURIDIQUE EN AFRIQUE : ENJEUX ET PERSPECTIVES
Après la révolution de la finance par la fintech, le monde juridique et ses acteurs sont également concernés par la digitalisation. Quelles sont les opportunités offertes par cette digitalisation pour le monde du droit africain ?

10h45        Pause Networking

11h            Table ronde n°2

LA SÉCURISATION ET LA VALORISATION DES ACTIFS IMMATÉRIELS
L’économie numérique permet de décupler la valeur des entreprises mais cette valeur « 2.0 » se présente bien souvent sous forme immatérielle. De plus, l’économie numérique et Internet rendent les droits de propriété souvent difficiles à gérer. Comment le numérique peut-il permettre de sécuriser et de valoriser les actifs immatériels ?

12h15       Conclusion de la première journée  

12h30       Déjeuner    

 

Jeudi 31 mai

7h30          Accueil

8h45          Discours d’ouverture

9h15          Table ronde n°4

LES NOUVELLES TECHNOLOGIES : USAGES ET RÉGLEMENTATION EN AFRIQUE
Blockchain, intelligence artificielle, objets connectés, les nouvelles technologies s’infiltrent dans tous les domaines d’activité afin de révolutionner les usages. Quelles sont les réglementations qui s’y appliquent en Afrique ?

10h45        Pause Networking

11h            Table ronde n°5

LA FORMATION DES JURISTES A L’ÈRE DU NUMÉRIQUE
La transformation numérique implique une formation à l’utilisation des nouvelles technologies mais également une mise à niveau des professions qui découvrent de nouvelles matières régies par le droit. Quelles sont les compétences essentielles que doivent avoir les acteurs du nouveau monde du droit ?

12h15        Conclusion du cycle de conférences

12h45        Déjeuner

14h            Démonstrations technologiques

15h            Démonstrations technologiques

16h15       Présentations orales des participants au Hackathon

17h15       Cérémonie de clôture de l’événement
                  Remise des prix et des attestations pour les participants à la conférence

17h30       Cocktail

LES Intervenants confirmés :

Serge NTAMACK

Directeur juridique des affaires réglementaires – Microsoft
Membre du réseau de capital-risqueurs VC4Africa.

Patience Mopoukou_Legal Tech Africa Doula

Patience MOPOKO

Présidente – Association des Juristes d’Entreprise du Cameroun

Jean Paul KIAM

Magistrat
Procureur de la République près le TPI de Douala.

Kami HAERI

Avocat associé – Cabinet Quinn Emmanuel
Ancien secrétaire de la conférence du barreau de Paris
Ancien membre du Conseil de l’Ordre
Auteur du rapport sur « L’avenir de la Profession d’Avocat ».

Thomas SAINT-AUBIN

Associé Fondateur – Seraphin.legal
Président – Consortium e-justice
Ancien responsable de la DILA.

Felix Bebey EJANGUE

Avocat associé – Cabinet Ejangue
Barreau du Cameroun

Jean-Louis CORREA

Professeur Agrégé des Universités Directeur du Pôle Sciences juridiques et économiques et de l’administration Université Virtuelle du Sénégal

Gibran FREITAS

Cofondateur –  Legal Tech Africa

Douala Legal Tech Forum :
HACKATHON

Hôtel Sawa, Douala, CAMEROUN

30 et 31 mai 2018

Le Douala Legal Hackathon c’est 2 jours pour présenter et développer en “équipe projet” des solutions juridiques innovantes pour le marché africain.
L'accompagnement du hackathon est organisé en partenariat avec ActivSpaces, le premier incubateur Camerounais.

Les évolutions dans le monde juridique représentent des opportunités :

Elles permettent de rendre plus efficaces les professions juridiques car l’usage des technologies leur fait gagner du temps, les aide à se concentrer sur les tâches à haute valeur ajoutée.
Les améliorations dans l’accès au droit sécurisent juridiquement les rapports au sein des différents pays africains et permettent d’aboutir rapidement à des systèmes efficients.
Enfin, cette nouvelle approche mobilise la jeunesse africaine, de plus en plus connectée, autour de problématiques juridiques et technologiques locales et internationales.

Les enjeux de ce hackathon sont triples :

  • Apporter des solutions concrètes et efficaces aux problématiques complexes que le droit pose (formalisation de l’économie, traçabilité des transactions, facilitation du financement, lutte contre corruption, sécurisation de la propriété, abaissement du coût de la Justice).
  • Favoriser la création de LegalStartup africaines.
  • Créer la suite technologique « Legal Tech Africa » qui regroupera le meilleur de la Legal Tech made in Africa à destination des entrepreneurs et des différentes Justices en Afrique.

Les étapes du Hackathon :

Les équipes participant au Hackathon sont sélectionnées en amont de l’événement afin de garantir leur qualité et leur complémentarité. Un appel à candidatures est réalisé 2 mois avant l’événement. Les équipes sont informées des thématiques qu’elles auront à traiter et reçoivent des éléments de fond afin d’enrichir leur préparation avant l’événement.

L’équipe opérationnelle regroupe en son sein l’ensemble des compétences nécessaires au développement d’une solution innovante dans le domaine juridique.

Les équipes présentent chacune à leur tour l’idée qu’elles souhaitent développer puis travaillent pendant 48h à développer une version opérationnelle de leur idée.

Les problématiques abordées sont notamment la simplification de l’accès au droit, la facilitation des démarches juridiques, la numérisation des fonctions support juridiques et ressources humaines dans les entreprises, la protection et la valorisation des actifs immatériels.

Lors du Hackathon, un socle applicatif commun est déployé. Ce socle permet de traiter les données recensées, d’identifier et de tracer les apports de chacun des participants pour définir à l’issue du programme les conditions d’exploitation de ces contributions. De plus, les participants ont accès à un socle technologique mis librement à disposition par les partenaires de l’événement.

Les critères de sélection sont les suivants :

  • Idée innovante : la solution apportée présente une innovation technologique, d’usage ou de toute autre nature.
  • Adéquation équipe/projet : L’équipe opérationnelle est constituée de compétences complémentaires et adéquates à la réussite de la solution.
  • Impact social : les projets à fort impact social sont privilégiés.

Le jury de sélection des candidats et des projets lauréats est constitué de : 1 avocat, 1 juriste, 1 startup Legal Tech, 1 investisseur, 1 représentant des pouvoirs publics.

A l’issue des 2 journées de Hackathon, un programme clés en main sera proposé par ActivSpaces aux équipes sélectionnées pour développer et structurer leur projet.

Ce programme comprend :

  • La domiciliation au sein d’une structure d’accueil
  • Un accompagnement juridique
  • L’assistance dans la définition des business models
  • L’aide à la levée de fonds
  • La formation au pitch.

L’objectif du processus est d’aboutir à la création d’une startup de la Legal Tech. 

LES DÉFIS DU HACKATHON :

Le Douala Legal Tech Hackathon entend permettre la création de solutions innovantes adaptées aux besoins juridiques des acteurs locaux.
Voici les 4 défis qui sont proposés aux candidats du hackathon (les équipes ont la possibilité de travailler sur un autre sujet de leur choix) :

Legal Data OHADA Legal Tech Africa

Défi n°1 : Legal Data OHADA

La création de services reposant sur un commun de données de l’OHADA.

ODR Online dispute resolution Legal Tech Africa

Défi n°2 : ODR OHADA

La résolution des litiges en ligne pour la zone OHADA.

Digital-Future

Défi n° 3 : Clinique du Droit Augmentée

Les permanences juridiques augmentées au service de l’accès au droit.

Copyright

Défi n°4 : Block IP Innovation

Exploiter les blockchains pour répondre aux besoins des innovateurs.

Les PREMIERS PRIX du hackathon :

Accélération offerte par ActivSpaces

Un programme clés en main sera proposé aux équipes sélectionnées pour développer et structurer leur projet (structure d’accueil, accompagnement juridique, définition des business models, aide à la levée de fonds, formation au pitch). L’objectif du processus est d’aboutir à la création d’une startup de la Legal Tech.

Participation au Swiss Legal Tech Hackathon 2018

Legal Tech Africa est partenaire du Swiss Legal Tech Hackathon. A ce titre, les meilleures équipes sélectionnées lors des hackathons sur le continent africain représenteront la communauté des innovateurs du droit lors du Swiss Legal Tech Hackathon qui se tient à Zurich du 17 au 18 septembre 2018. 

Ce hackathon est une référence en Europe sur les thématiques liées à la blockchain, à l’automatisation des process et à l’intelligence artificielle

Pour l’occasion, tous les frais liés au voyage et au séjour sont pris en charge Lien vers l’événement : https://swisslegal.tech/2018/ .

Douala Legal Tech Forum :
SPONSORS ET PARTENAIRES

Hôtel Sawa, Douala, CAMEROUN

30 et 31 mai 2018

PARTENAIRES PRINCIPAUX

SERAPHIN LEGAL TECH AFRICA 250
Microsoft-logo_rgb_c-gray
Jumia_Travel_logo legal tech africa 250
M4Afrika PNG
activspaces
ey logo legal tech africa

PARTENAIRES

LOGO SIRE OHADA SITE

PARTENAIRES TECHNOLOGIQUES

aibleu
SERAPHIN LEGAL TECH AFRICA 250

PARTENAIRES ECOSYSTEME

vertikal_weiss_rot
UVS universite virtuelle senegal legal tech africa

vous souhaitez être partenaire de l'événement ? sponsor ? contactez-nous.

Fermer le menu